thème : Politique
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 6 mars 2013 à 17h30

Rassemblement du RESF11 - Soutien aux enfants sans-papiers

A la mi-février la Coordination française pour le droit d'asile (CFDA) a présenté un rapport intitulé «Droit d'asile en France : conditions d'accueil - Etat des lieux 2012 »

Ce rapport élaboré après plusieurs mois d'enquête, dans plusieurs départements et régions, dresse le constat d'un système d'asile à bout de souffle, qui se traduit, entre autres par :

-des délais de plus en plus longs pour accéder à la procédure d'asile

-un accès matériel à la procédure d'asile plus compliqué pour les demandeurs depuis la centralisation des demandes par les préfectures de région

-des infrastructures insuffisantes, avec des conditions d'accueil qui reposent de plus en plus sur les associations

Dans ce rapport, Franck Ozouf, rédacteur du rapport, déplore « La prise en charge des demandeurs d'asile est déshumanisée et incohérente.

Déshumanisée, car de plus en plus de demandeurs ne sont pas ou mal accueillis et les organisations d'aide financées par l'Etat contraintes à délaisser l'accompagnement social et juridique pour un travail de gestion administrative.

Incohérente, car le coût augmente par des systèmes de contrôle, une dissuasion à tous les niveaux de la procédure et une préférence donnée au dispositif d'urgence, cher et précaire, le tout pour un service rendu bien loin des normes minimales d'accueil »

La coordination du droit d'asile propose, en conclusion de son rapport, 15 conditions minimales pour garantir un véritable droit d'asile.

Nous, RESF 11 pensons qu'il est plus que jamais urgent d'assurer l'accueil dans le respect du droit d'asile, et de respecter les droits des migrants et de leurs familles, premières victimes d'un monde qui cherche ses équilibres.

Parce que nous voulons une société plus solidaire ; nous nous rassemblerons le mercredi 6 mars à 17h30 , place Carnot , à Carcassonne, pour afficher encore et toujours notre soutien aux sans-papiers

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir