Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 16 mars 2019 à 14h

Grève Mondiale pour le Futur / Marche Mondiale pour la justice sociale et climatique

Grève Mondiale pour le Futur / Marche mondiale pour la justice climatique et sociale

On y va !!! Début du plus grand Printemps Climatique et social de tous les temps. Nous devons devons changer le monde nous n'avons plus le choix !

Le 15 mars
Le 16 mars prochain, nous vous donnons rendez-vous pour la plus grosse mobilisation pour la justice climatique de l'Histoire. Elle mobilisera toutes les grandes villes du monde.

Rejoignez-nous pour une mobilisation festive, familiale, non-violente, et revendicatrice.

SE MOBILISER EN URGENCE ?

Pour un lendemain remplie de vie et non en survie.

Nous vivons dans un contexte environnemental et social de plus en plus critique : émissions record des gaz à effet de serre, disparition de la biodiversité, augmentation des températures et
aggravation des disparités entre riches et pauvre, avec 14% de la population
en situation de précarité en France.

Les coquelicots, marches pour le climat, le soutien extraordinaire à L'Affaire du Siècle et les mobilisations hebdomadaires contre l'inégalité fiscale démontrent un sentiment d'urgence qui appelle à la prise de conscience collective. Face à l'inaction du gouvernement, la société civile demande des réponses à la hauteur de l'enjeu : la survie de l'humanité.

CE QUE NOUS EXIGEONS

Des mesures sans précedent pour une réorganisation de la société sur des bases de la solidarité, de la justice sociale et climatique :

- Une fiscalité carbone juste, efficace, et redistributive
- Des mesures sociales et écologiques facilitant le passage aux alternatives permettant de mieux vivre
- La fin des énergies fossiles et le développement des parcs éoliens et solaires
- Un plan de formation massif dans les secteurs d'avenir, surtout auprès des plus précaires
- La fin de l'impunité des multinationales, lobbys ou groupes de pression "climaticides" (dans les secteurs bancaires, énergétiques, agricoles…)
RASSEMBLONS-NOUS COMME JAMAIS!!

Le 16 mars, engageons le rapport de force. Rassemblons-nous pour faire bouger les choses, unissons nos combats pour enclencher une transition écologique juste pour toutes et pour tous.

NOS REVENDICATIONS ET SOLUTIONS NATIONALES :

- Préserver la biomasse en luttant contre la déforestation, rationaliser les besoins en énergie et en eau, développer des moyens de production écologiques, sortir définitivement des énergies fossiles sont les axes majeurs de notre collectif.

- A l'heure où l'état saborde la transition écologique en s'en servant comme d'un moyen de ponction supplémentaire sur le peuple, laissant les multinationales et les banques (participant activement à l'écocide) avec des avantages sans précédent.
Pourquoi l'état ne financerait t'il pas un programme de mise aux normes des moteurs en les "upgradant" en système pentonne ou HHO(la prise en charge coûterait moins cher que la prime à la casse et à défaut des grands constructeurs ferait travailler nos petits garagistes après une formation qui leur serait dispensée gratuitement pour cette grande évolution de leur métier). le résultat ? près de 19 pleins d'essence par voiture et par ans soit plus de 16.000 km. moins de conso, moins d'émanation. Les test les plus poussés une baisse des rejets de CO2 jusqu'à 70% pour les meilleurs résultat. Alors on en parle?

- 60 millions de bateaux Porte Contenaire CETA où transatlantique pour votre confort où votre alimentation où pétrole où gaz
- Taxe billets Bateaux croisière pour touristes
- Taxe des billets des voyages touristiques en Avion
Enlever 10% des bateaux avions et nous n'aurons plus de pollutions atmosphériques
- Arrêt des dérogations accordées par l'Etat ou les régions aux produits phytosanitaires interdits par l'Europe
- 100% bio pour toute l'agriculture
- Réglementer l'utilisation du plastique dans les processed food/restaurants à emporter/ fastfoods etc
- Favoriser la reforestation dans les aménagements urbains, ruraux et routiers
- Taxer le fuel lourd des bateaux et le kérosène des avions en prenant en compte leur caractère hautement polluant
- Augmenter les aides à la rénovation énergétique et à l'isolation des bâtiments
- Fin de l'utilisation de l'huile de palme dans les biocarburants (diesel)
- Revoir la loi alimentation afin de diminuer la quantité de protéines animales dans les cantines
- Arrêt de toute nouvelle destruction de terres arables
- Inciter les communes à proposer des ateliers environnementaux à leurs administrés au moins une fois par mois, en relation avec les collectifs, associations, ONG environnementales présentes localement
- Une fiscalité carbone juste, efficace, et redistributive
- Des mesures sociales et écologiques facilitant le passage aux alternatives permettant de mieux vivre
- La fin des énergies fossiles et le développement des parcs éoliens et solaires
- Un plan de formation massif dans les secteurs d'avenir, surtout auprès des plus précaires
- La fin de l'impunité des multinationales, lobbys ou groupes de pression "climaticides" (dans les secteurs bancaires, énergétiques, agricoles…)

NOS REVENDICATIONS ET SOLUTIONS LOCALES :

- en ce qui concerne les pesticides et engrais chimiques dans les vignobles et les zones cultivées (accompagnement des viticulteurs pour leur passage en biodynamie et question de la prise en charge par l'Etat, aide au passage en agro-écologie, bio, permaculture,...) Objectif 0 pesticides pour 2020!! financé par l'état avec le reversement intégrale de l'ISF rétabli et un prélèvement des bénéfices de 0.1% au multinationales, au secteur agricole pour son passage au bio.

- Créer des haies d'arbustes et d'arbres fruitiers entre les champs (pour les oiseaux , les animaux, les insectes)

- la protection de nos forêts (création de zones protégées supplémentaires), recadrer en parallèle l'activité arboricole pour qu'elle soit pratiquée de manière raisonnée et sans monoculture (comme les plantations de Douglas par exemple)

- la protection de nos cours d'eau (et de la vie qui s'y trouve), de nos zones humides (idem)

- exiger des diagnostics de santé des sols pour mettre en oeuvre des solutions le plus rapidement possible

- protection de la faune et de la flore sauvage (en haute-vallée, dans la montagne noire, le Narbonnais, le Minervoix, la piège ou le Lauragais)

- production alimentaire mise en lumière de nos circuits courts (amap, magasin de producteurs) et nos producteurs locaux pratiquant leur activité en conscience (permaculture, Bio) , transformer nos agriculteurs exploités par les marchés en paysans heureux.

- la poubelle nucléaire de Narbonne, (sacré dossier!!)

- avancer d'un même pas (particuliers, institutions et services d'état, secteur privé) vers le "zéro déchet plastique"

- développer accompagner le passage à la phyto-épuration pour le traitement des eaux usées

- développer les systèmes de toilettes sèche dans les habitations et lieux publiques pour préserver nos ressources en eau

- Dans les communes paillage systématique des rocailles de fleurs, diminution des arrosages

- Mise en place de moyens de production d'énergie locale à taille humaine, s'inscrivant dans un respect optimal de l'environnement

- au niveau de nos zones urbaines, des efforts peuvent être fait pour faciliter et encourager les déplacements à vélo (pistes/parcage) ce qui désencombrerait nos agglomérations les plus importantes sur les petits trajets et surtout diminuerait l'émission de monoxyde de charbonne les villes concernées.
Et bien sûr agrandissement et multiplication des espaces vert au cœur de nos villes .

- des Zones de compostage pourraient aussi être mises en place par quartier pour affiner le tri des déchets en permettant à chacun de composter. Accompagnement, pédagogie et formation des citoyens à l'évolution de nos comportements

- Création de réseaux alternatifs sur le département, mise en lumière et et renforcement de ceux déjà existant (woofing, chantiers participatifs, récupération/"ressourcerie", covoiturage, collecte alimentaire des invendus ,...)

- En tant que citoyen nous devons exiger une éthique écologique irréprochable des composantes publiques et privées (banques, grandes surfaces, sociétés) de notre département (Par exemple : OGM et pesticides BAYER/MONSANTO on en veut pas à Trèbes, ni de champs test d'OGM vers Castelnaudary, Société générale, Bnp et Credit agricole qui financent déforestation et forage off shore c'est pareil !!)

Ceci n'est qu'une liste exhaustive, il manque tes idées, tes propositions,...
Le moment est décisif, nous ne pouvons plus rien laisser passer, nous devons exiger un calendrier avec des mesures concrètes sur le département, sans aucunes concessions.

Source : https://www.facebook.com/events/3246552948442…
Source : message reçu le 26 février 11h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir